OCXO 106,5Mhz et 108Mhz

Voilà un OCXO de plus ! Pourquoi ne pas avoir utilisé les descriptions déjà parues : elles nécessitent toutes un boitier cuivre pas facile à réaliser, celui ci est réalisé avec du matériel de plombier.

Résultats après 2 mois de vieillissement le passage de 23° à 3°(dans le réfrigérateur ) donne une dérive de 2 Hertz. Soit 0,02PPM. D'autre mesures seront faites prochainement.

OCXO dans son isolation + platine de régulation.

Boitier et régulateur de température :

J’ai utilisé comme boitier un tube de cuivre de 25,5mm intérieur sur lequel un fil résistant est collé entre 2 couches de ruban en capton .

Le système de régulation en température comporte un capteur LM 335 (fixé au tube de l’OCXO )qui génère une tention proportionnelle à la température (10mV/degré). Un modulateur d’impulsions (1/2 LM392) compare la tention du LM335 à la tention divisée de la référence de tention LM336.5. Les impulsions sont amplifieés jusqu’à un BD139 (régime saturé) qui alimente la résistance de 25 ohms enroulée autour du tube.

Avantages : une répartion uniforme de la zone chauffée, une régulation "nerveuse", une inertie thermique entre le tube régulé en température et le print de l’oscillateur ce qui peut amortir les éventuelles variations de température du tube.

La référence de tension LM336.5 ne doit pas être soudée directement sur le CI , mais relié via des fils souple de façon a être disposée contre le tube de l’OCXO. Ceci a permis d’améliorer la stabilité de température, la ref. de tension étant un peu sensible aux variations thermiques.

Température:

Le montage décrit ici fonctionne à 40 degrés et est utilisé avec un quartz taillé pour 20 degrés. Si l'on désir l'utiliser avec un quartz taillé pour 60 degrés (ce qui permettrait d'utiliser cet OCXO dans des ambiances plus chaudes) , il faut jouer sur le rapport R4 1K et R5 3,3K de façon a "monter" la tension de 200mV.

Oscillateur :

L’oscillateur est inspiré d’un LO de DD9DU, une varicap a été ajoutée pour retuner la fréquence après vieillissement du quartz (10 tours du potentiomètre donne 250 Hz à 106Mhz).

Suit un buffer avec un BF199 puis un atténuateur en T pour isoler l’ oscillateur des variations de charge. Il est réalisé en résistances SMD (Les valeurs des résistnces sont à calculer en fonction du niveau mesuré et du niveau désiré).

Un filtre bouchon suit pour atténuer l’harmonique 2, les harmoniques sont toutes inférieures à 50dB.

Montage :

Boitier en tube 

Constitué d’un tube cuivre de 26mm intérieur et de bouchons (cap chez les plombiers) qui sont racourcis à 9mm. Sur le bouchon avant, souder une SMA et un bypass de 1nF, sur le bouchon arrière percer un trou en face de l’axe du potentiométre multitours. Un adhésif capton de 8mm (1)est enroulé en spirale sur 5 tours avec un espace de 1 mm, aux 2 extrémitées fixer une borne isolées.

Enrouler sur le capton 5 spires de fil résistant 100 Ohms/m (2) et souder les extrémités aux bornes.

Recouvrir le fil d'une nouvelle couche de capton (une goutte de colle à 2 composants peut protéger l’extrémité du fil entre la borne et le capton).

Au milieu des 5 spires percer un petit trou pour une vis paker de 2,2 qui fixera un cavalier pour maintenir le capteur LM335. Dégager le capton sous le capteur et mettre de la graisse thermique.

Le CI est maintenu par 2 colonnettes de 10mm. La liaison entre le CI et la prise SMA doit être faite par 2 courts fils souples de façon à ne pas créer de liaison mécaniques entre le bouchon, la premiére version où le print était soudé au bouchon était moins stable.

Isolation thermique :

Le tube est placé dans une mousse isolante (Style polystyréne expensé) entouré d’une feuille découpée dans une "couverture de survie".

Oscillateur :

Le circuit réalisé est un double face avec la face supérieure comme plan de masse. Les passages des pattes composants seront chanfreinés.

Le boitier du pot Neosid sera soudé au niveau de ses pattes à la face supérieure et coté inférieur une patte doit être soudée pour la continuité de la masse pour le potentiomètre.

Le boitier du quartz doit être soudé en un point au plan de masse du circuit.

Dans un premier temps ne pas monter l'atténuateur en SMD mais faire un pont.

Réglages:

Mettre le potentiomètre en position médiane, régler le noyau pour amener l'oscillation à la fréquence désirée, régler le circuit du BF199 pour un maximum de niveau. Avec un analyseur de spectre régler le circuit "bouchon" de façon à minimiser l'harmonique 2, puis reprendre le réglage du circuit du BF199 cela plusieurs fois de suite. Mesurer le niveau, en fonction de la puissance désirée, calculer la valeur de l'atténuateur puis supprimer le pont et souder les résistances SMD de l'atténuateur. Eventuellement retoucher la fréquence avec le potentiomètre.

Notes:

1: Je peux donner du ruban capton auto-collant.

2: Le fil résistant et tous les composants du chauffage sont dans le catalogue "Conrad".

Pour plus d'info cliquez sur les liens ci-dessous

SCHEMA REGULATION................SCHEMA OSCILLATEUR ...............PLAN TUBE...............COMPOSANTS................PhotoOCXO

Bonne réalisation et finis les RDV à + ou – X kHz

73 Jean-Paul F5AYE

RETOUR PAGE PRINCIPALE F5AYE